Mise en perspective historique de la professionnalisation des formateurs

  • Marie-Christine THIBAULT
Mots-clés: Professionnalisation, science appliquée, formation

Résumé

Après avoir rappelé les principales caractéristiques de l’émergence, depuis la loi de 1971, des métiers de la formation, le processus de professionnalisation-type est abordé avant d’interroger les interactions paradigmatiques entre l’accès au statut de profession et les modèles de formation. Le processus-type de professionnalisation suppose une formation selon le modèle de la science appliquée qui correspond peu aux praticiens expérimentés composant, d’abord, le public des formations de formateurs. Les formations par production de savoirs qui leur sont adaptées renvoient à une professionnalisation expérientielle. Cette approche repose sur une recherche conduite auprès des participants à un DESS (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées). Aujourd’hui, les cursus accueillent une population mixte d’étudiants réguliers et de praticiens : les deux catégories d’interactions paradigmatiques doivent cohabiter. Dans cette perspective, différentes stratégies pédagogiques sont, enfin, suggérées.
Publiée
2013-06-01