UTILISATION D’ARTEFACTS DANS LE DOMAINE DES PRATIQUES PHYSIQUES, SPORTIVES ET ARTISTIQUES (PPSA)

  • Serge ÉLOI Maître de conférences, Université Paris Est Créteil, laboratoire LIRTES (EA 7313)
  • Gilles UHLRICH Maître de conférences, Université Paris Sud, laboratoire CIAMS (EA 4532)
Mots-clés: Artefact, genèse instrumentale, registres de technicité, volley-ball, rugby

Résumé

La recherche technologique dans le domaine des Pratiques physiques, sportives et artistiques (PPSA) se propose de structurer les projets de l’intervention éducative. Dans cette dynamique, nous envisageons ici une analyse comparée de deux modules de formation qui intègrent l’appropriation d’un artefact comme élément déterminant du processus de développement d’étudiants en STAPS. Lors d’un cycle de volley-ball, les étudiants mobilisent un artefact réglementaire, alors que pour observer du rugby à 7, les étudiants pratiquants sont confrontés à un artefact matériel. Nous comparons alors ces différents usages en distinguant ce qui, dans le processus de genèse instrumentale (Rabardel, 1995), est de l’ordre d’une période d’instrumentation et d’une période d’instrumentalisation. Cette étude nous amène alors à constater que la mobilisation d’artefacts différents dans des sports collectifs singuliers a des effets sur le registre de technicité de lecture des étudiants. Il s’en suit que le développement du registre de technicité de lecture génère chez les sujets et pour les deux pratiques une évolution de leur registre de technicité de maîtrise.

Publiée
2016-10-05